La séparation avec bébé, vu par une Assistante Maternelle

La séparation avec bébé, vu par une Assistante Maternelle




Ça y est c’est le jour J, l’heure de la séparation à sonné et vous appréhendez, vous angoissez, culpabilisez et vous vous posez un milliard de questions sur la journée et surtout son bon déroulement... Pas de panique, nous allons vous accompagner dans une séparation en douceur ! Ce qu’il faut savoir dans un premier temps c’est que la séparation avec son enfant est une sacrée étape alors il ne faut surtout pas la bâcler. Il faut y consacrer du temps et ce avant le jour J. Ça commence d’abord par le fait de préparer son enfant à cette séparation quelque soit son âge : Parlez lui, dites lui ce qui va se passer dans les prochains jours et pourquoi vous le faites . Expliquez lui ce qui est prévu toujours en le rassurant et veillez à ne pas trop en parler non plus tous les jours au risque que l’effet inverse souhaité ne se produise et que ce soit la cata le jour J du à un trop grand stress et une surcharge émotionnelle. De votre côté, commencez déjà à vous déculpabiliser, c’est normal de devoir tôt ou tard confier votre enfant pour X raisons et vous allez voir que ça va vous faire du bien de vous libérer l’esprit, retrouver une vie sociale... bébé le sentira et sera plus serein ! N’oubliez pas de faire confiance à votre Assistante Maternelle, c’est primordiale, le feeling doit être là pour vous 3 ! C’est une professionnelle et elle saura vous guider et vous accompagner dans ce détachement pas toujours évident... Parlez lui sans tabous, évitez simplement d’évoquer vos angoisses et autres pensées négatives devant bébé, cela vous permettra alors d’établir une relation saine où chacun trouvera aisément sa place petit à petit et où la sérénité arrivera pour tout le monde. Soyez aussi attentives à ses bons conseils et donnez lui le plus d’infos possible sur bébé. Elle va apprendre à le connaître et pourra cibler et répondre à ses besoins au mieux lors de votre absence pour qu’il se sente bien dans ce nouvel environnement à découvrir car bien sûr chez votre assistante maternelle ce n’est pas comme à la maison et bébé n’aura pas les mêmes comportements. Votre assistante maternelle est là pour sécuriser votre enfant d’un point de vu affectif aussi et son but est que votre enfant puisse s’épanouir chez elle et que vous en soyez ravie. Au grand jamais elle ne prendra votre place rassurez vous sur ce point ! Ce n’est absolument pas sa volonté et bébé sait pertinemment reconnaître sa maman que se soit au son de sa voix, à son odeur, son grain de peau... Pour réussir une séparation, bien entendu, il faut un temps d’adaptation, de familiarisation. C’est primordial, l’idéale, comme le préconise la psychologue Ève PIOROWICZ, est de vous laisser un délais de 15jours avant le jour J, afin de prendre le temps pour chacun de vous découvrir et d’établir un lien pour faire la transition, le relais progressivement pour bébé qui va avoir besoin de s’attacher à une nouvelle personne référente le temps de votre absence. Lors de cette étape de transition, soyez assidue pour le bien de votre enfant pour qu’il puisse avoir le temps de prendre ses marques et repères à vos côtés dans un premier temps et être rassuré de votre présence dans les débuts. N’ayez craintes si bébé hurle le soir en rentrant ou s’il vous ignore, ce n’est pas qu’il aura passé une mauvaise journée, simplement que celle ci aura été très intense et chargée en émotions et découvertes et comme vous êtes sa figure d’appartenance par conséquent il se décharge sur vous et il vous exprime ses émotions, sa joie de vous retrouver, son mécontentement que vous l’ayez laissé, sa crainte que vous l’abandonniez... à ce moment là, accueillez ses émotions, rassurez le encore, câlinez le et employez toujours des termes positifs pour la suite des événements. Soyez à son écoute. Encore une fois cette étape de transition et de séparation doit se faire en douceur donc les seuls mots d’ordre sont le temps et la patience car la séparation peut être fluide dès le début mais ça peut prendre plus de temps aussi (1semaine, 1mois, 3mois...) et même si c’est dure de laisser bébé en pleur et que ça vous arrache le cœur ne partez jamais en douce, il pourrait croire que vous l’abandonnez et c’est la pire des sensations ! Sachez aussi que bébé sent que vous culpabilisez et que vous aussi vous auriez préféré rester avec lui donc il tente de vous amadouer mais généralement les pleurs s’arrêtent dans les 5 minutes après que vous ayez fermé la porte derrière vous, il joue et rigole avec ses nouveaux camarades ! Certains vous dirons que plus vous tardez à partir plus la séparation est difficile... prenez le temps de dire au revoir à votre enfant et si vous avez bien préparé cette étape il ne devrait pas y avoir de difficultés particulières ...

0 vue